NOTRE MAISON "LES PALMIERS"

 

Google Earth, résolution 2006
Google Earth, résolution Aout 2008
 
Google 2010.

 

 

  Notre maison, on l'aime. Elle s'appelle "Les Palmiers".
C'est parce qu'elle est agrémentée de 8 palmiers phénix centenaires qui font des petits un peu partout dans le jardin.
  Elle est accrochée sur une colline, si bien que du bas jusqu'au haut, on ne compte pas moins de 17 niveaux de ....restanques.
  Comme Daniele donne à manger aux chats prétendus sauvages qui traînent dehors, la maison appartient aussi à la Miminette, à Pioupioute, à Petit Nounours, ainsi qu'au hérisson et à la tortue venus d'on ne sait d'où.


Assez, assez, assez, les chats !
Allez plutôt attraper les souris, bande de paresseux.

 

 

 

 

La piscine

     L'été, on utilise beaucoup la piscine.
Surtout s'il y a canicule comme en 2003.
L'eau approche alors les 30°.  Au fait, Daniele, on t'a reconnue sous to
n parasol !



 


faune


clic (ouvrir et agrandir)

flore


  Ci-dessus, on est sur la terrasse sud du premier étage.
Bien sûr que la vue est agréable, car elle s'étend vers l'est hyèrois !
C'est une bonne place pour prendre le petit déjeuner au soleil, le matin

.

Vue, du haut de notre jardin, sur le Sud. (photo de David Panot)

 

La marquise, à l'entrée.

Un des 5 panneaux de mosaïques ramené de Nabeul, en Tunisie, sur un mur, autour de la piscine. 112 carreaux de 15/15.

Pas de doute, la maison s'appelle bien "Les Palmiers" et date de 1900.

L'escalier de l'entrée.

Salons à l'intérieur.
C'est moi, Miminette
La cour "du bas". L'escalier "du haut"

 

En avril 2003, travaux de réfection de la façade par la société SOVIPE.
Avant et .....après


 

Catastrophe
Novembre 2011.
Un malheur s'abat sur la maison. Henri, notre voisin, me signale que son palmier ainsi que les miens semblent attaqués par le ......charençon rouge (Rhinchophorus ferrugineus)......importé d'Egypte.
Aussitôt nous faisons le nécessaire auprès de nos entreprises d'élagage et de traitement.
Puis, nous constatons les dégats. Le palmier centenaire d'Henri est mort. Deux de mes huit arbres ont subi le même sort.
Sauverai-je les restants ? Suspense.